:: Time To Play Life's too short, play more :: See ya later :: Corbeille Invités Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
lim ha neul - intellectuel ☇ a hopeless romantic with a dirty mind.
avatar
Invité
Invité
Invité
Invité
Lun 24 Oct - 12:29
LIM HANEUL
Ft park jimin


qualités ✗ déterminé, travailleur, altruiste, pacifiste, sérieux ; cependant sa deuxième personnalité est beaucoup plus confiant, serin, sociable, souriant, charmeur, extraverti et passionné. défauts ✗ discret, timide, malchanceux, naïf, maladroit, peu confiant en lui, renfermé, curieux ; mais également rebelle, joueur, fêtard, frivole, dragueur et vulgaire.

♦️ ♦️ ♦️

✗ AGE : 17 y.o
✗ SPECIALITE : langues
✗ ANNÉE : junior
✗ GROUPE : intellectuels

haneul a une peur bleue des grands bassins d'eau, il ne s'approche jamais d'une piscine. il s'est déjà noyé en cours de natation lorsqu'il était plus petit car son professeur ne voulait pas l'écouter lorsqu'il disait ne pas savoir nager. depuis il en est traumatisé.
 il n'a jamais été bien chanceux en amour, il a toujours eu du mal à garder ses relations. malgré son implication, on ne l'a jamais pris au sérieux à cause de sa personnalité trop 'amicale' voire frivole et son habitude à flirter avec n'importe qui. alors il a souvent été rejeté et se dit que ce sont ces mecs qui ont raison ; les relations sérieuses ce n'est pas pour lui. depuis, il se contente des coups d'un soir.
le garçon a toujours eu une double personnalité ; la première étant celle qui montre pour faire plaisir à ses parents. l'intello toujours sérieux et discret, incapable de répondre à qui que ce soit et qui se cache toujours derrières de grosses lunettes. et sa deuxième personnalité, celle qu'il considère comme le "vrai" lui, où il se lâche beaucoup plus. ne s'intéressant qu'à la danse et à la drague. difficile à croire qu'un tel fêtard peut se cacher derrière le rôle du petit intello.  


Un an plus tôt. Je souffle avant de faire voler mes cahiers. Mon poing s’abat violemment sur mon bureau, faisant résonner un violent « bam » dans la pièce. J’entends des bruits de pas accourir jusqu’à ma chambre, ma mère entre alors et me demande si tout va bien. Je me force à sourire avant de lui répondre calmement. « Tout va bien, eomma. J’ai juste… fait tomber mon sac. » Je lâche un petit rire embarrassé et elle se met également à rire. « Aigoo, toujours aussi maladroit mon petit Haneul-ah. » Elle me sourit tendrement avant d’ajouter. « Étudie bien et ne te couche pas trop tard. » Le bon fils que je suis hoche la tête et elle repart alors tout en fermant la porte. Je soupire à nouveau, exaspéré. Les études, ils n’ont que ce mot à la bouche. Et ce, même le week-end.

Aujourd’hui, j’ai encore passé une mauvaise journée. Comme tous les matins, je suis arrivé avant mes camarades de classe, profitant de la tranquillité pour ne penser à rien. Je me sens tellement mieux ainsi, lorsque les couloirs sont quasiment déserts et que je ne risque pas de tomber sur certains étudiants. En particuliers ceux qui prennent un malin plaisir à s’en prendre à moi. J’ai toujours été un élève timide et discret, priant intérieurement pour que personne ne me remarque. Mais il a fallut d’une simple maladresse et je me suis retrouvé à être le souffre douleur de quelques étudiants à l’égo démesuré. Je ne me défends jamais, je ne me plains pas et en plus j’ai une dégaine de nerd, alors forcément je suis la victime idéale. Même les filles s’amusent à se moquer de moi. Je suis vraiment pathétique. Au fond, je pense que je suis plutôt chanceux de faire parti des intellectuels. Eux, contrairement à la plupart des sportifs, ne viennent pas m’embêter. Bien sûr, certains d’entre eux peuvent être agaçants et parfois je n’ai pas l’impression d’être sur la même longueur d’onde qu’eux, mais au moins je suis certain de pouvoir avoir la paix. Si je suis des cours de langues, c’est parce que je n’ai pas vraiment eu le choix. Mon père compte sur moi pour reprendre son entreprise alors il est plutôt stricte concernant les études. Impossible pour lui de me laisser aller en art. Alors entre le droit et l’économie, j’ai préféré choisir… Les langues. Il n’était pas très enthousiaste, mais j’ai réussi à le convaincre en lui disant que cela m’aidera à internationaliser sa boite lorsque je la reprendrais plus tard. Même si cela ne fait pas réellement parti de mes projets pour le futur. Et oui, le fils modèle est un menteur trop trouillard pour oser s’opposer à son père. Ma mère, quant à elle, est une ex-mannequin qui a mis sa carrière de côté à ma naissance. Elle aide également mon père à l’entreprise mais contrairement à lui, elle ne pense pas qu’au boulot. Au contraire, elle profite de l’influence qu’a mon père et de sa renommée à elle pour me faire décrocher quelques contrats. Elle espère me voir suivre le même chemin qu’elle, alors elle s’arrange pour que je participe à quelques photoshoot. Le problème, c’est que je ne suis pas assez grand pour être mannequin. Et puis, ça ne m’intéresse pas. Ce que je veux moi, c’est vivre de ma passion.
C’est ça le souci avec les parents, ils veulent le meilleur pour leur enfant sans se soucier de ce qu’il veut réellement. D’autant plus que nous n’avons pas la même conception de ce qu’est une « belle vie ».

Mais ce n’est pas suivre des cours qui ne m’intéressent pas réellement qui m’agace le plus. Bien que cela me pose tout de même un problème. Si vous saviez à quel point ça me fout la pression. Je n’ai jamais été un élève très brillant. Contrairement aux idées reçues, je n’ai rien d’un « intello », je suis simplement très travailleur. Je dois faire tellement d’efforts pour garder un bon niveau et arriver à suivre les cours. Sans parler que mes camarades ne semblent pas avoir de problèmes à suivre tout cela. Parfois, je ne me sens pas vraiment à ma place. Mais bien heureusement pour moi, une personne très attentionnée se charge de me faire oublier mes tracas et mes doutes. Cet idiot de nageur. Je ne compte même plus le nombre de fois où il m’a frappé ou fait un sale coup. Le problème, c’est que j’ai un petit – très petit – faible pour lui… Mais c’était bien avant que je découvre qu’en réalité, c’est un enfoiré ! Comme à mon habitude, je ne me suis pas défendu, je n’ai rien dit. Je n’ai même pas osé soutenir son regard. Je le laisse faire et lorsqu’il a finit de s’amuser, j’attends qu’il disparaisse de ma vue pour pouvoir me relever.
En cherchant un endroit calme, je suis tombé sur des étudiants qui étaient en train de répéter une chorégraphie qu’ils avaient mis au point. Je n’ai pas pu m’empêcher de les regarder avec une certaine jalousie en les voyant s’entraîner avec tant de sérieux tout en s’amusant. Je les envie. C’est ce genre de moment qui me donne envie de me rebeller, de tout avouer à mon père. J’aimerais tellement lui dire que le business ne m’intéresse pas et que je me fous de ne pas être riche.

C’est d’ailleurs avec un certain élan que je m’apprêtais à tout lui dire lorsque je suis rentré chez moi. Cette fois-ci, j’étais réellement motivé. Sauf que cela ne s’est pas passé comme prévu. Avant même que je n’ai pu ouvrir la bouche, mon père m’a devancé en me parlant de son entreprise et de ses ambitions. Il m’a également fait savoir que mes notes avaient légèrement baissé ce semestre. Je ne m’en suis même pas rendu compte, mais pour lui, ce n’est pas passé inaperçu. Il compte sur moi pour que j’arrange ça, qu’il dit. Il ne me voit quasiment jamais et chaque fois que l’on a l’occasion de parler, cela concerne les études ou le boulot. Au final, je n’ai même pas pu en placer une et je suis allé directement dans ma chambre.

Me voilà donc à soupirer de lassitude tout en ramassant les cahiers que j’ai balancé en l’air il y a quelques minutes. Je range tout en ordre et finalement, je me lève, bien décidé à tout de même profiter de mon week-end. Je pars me changer, quittant mes banales habits pour en porter de bien plus beaux et tape à l’œil. Je retire également mes lunettes pour mettre mes lentilles avant de me coiffer, redressant ma frange pour ne plus cacher mes yeux et mon front comme je le fais habituellement. Ainsi, personne ne peut me reconnaître. Personne n’a jamais fait le rapprocher entre cet élève trop sage que peu de gens connaissent et ce fêtard que l’on croise souvent en soirée, celui qui est toujours prêt à mettre de l’ambiance sur le dancefloor. Je souris en voyant mon reflet sur le miroir, le Haneul étudiant a vraiment l’air pathétique à côté du Haneul danseur. C’est ainsi que je sors de chez moi sans même que mes parents ne me remarquent. Comme à mon habitude, je vais sûrement boire plusieurs verres puis me défouler sur la piste de danse. Comme d’habitude, je me laisserai aller dans les bras d’un inconnu et m’amuserai le temps d’une nuit sans chercher à garder le contact. Puis je rentrerai le matin sans que personne n’en sache rien, prêt à rejouer le rôle du bon élève jusqu’à ce que je retrouve à nouveau ma liberté une fois la nuit tombée.

De nos jours. Depuis cette dispute avec Jinwuk, je ne suis plus le même, j’ai l’impression d’avoir laissé une partie de moi-même à Busan. Mon côté frivole le dégoûte et je ne peux qu’être en colère face à cela. Sérieusement, lui et moi menons le même style de vie. Sauf que contrairement à lui, je ne fais pas cela à l’institut et je ne m’en vante pas non plus. On s’est ignoré pendant plusieurs jours avant que je ne me rende compte d’une chose complètement stupide ; il me manque. Je ne pensais qu’à lui, devenant un élève distrait en cours à la grande déception de mes parents et des profs. Même lorsque je passais du temps avec un autre afin de l’oublier, c’est son nom à lui qui franchissait la barrière de mes lèvres. Sombrant petit à petit, perdant la fierté de mon père ainsi que mes coups d’un soir ne supportant pas que je les utilise comme substitut. En fin de compte, c’est lui qui a raison ; je me répugne moi-même. Je cours à ma perte, je ne sais plus où j’en suis et finalement, j’ai fini par céder. Oubliant mes principes, je suis allé de moi-même dans ses bras et depuis, les choses ont changés entre nous. Disons qu’on est plus ou moins amis avec bénéfices. Quoique "ami" sonne faux. Il me méprise toujours autant et je l’aime toujours aussi désespérément. La seule chose qui a changé entre nous, c’est qu’il nous arrive de coucher ensemble. Je sais bien que c’est contre mes principes. J’ai toujours refusé d’avoir ce genre de relation avec une personne pour qui j’ai des sentiments, mais il faut bien une exception à la règle.

TOI DERRIÈRE L'ECRAN

avant je portais des lunettes, mais ça c'était avant  :06:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Invité
Lun 24 Oct - 14:16
Ha Neul ! :16:
Je suis le premier ! *viens montrer à tout le monde que tu es à moi :24: *
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Invité
Lun 24 Oct - 16:16
Re bienvenue Ha Neul :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Invité
Mer 26 Oct - 22:46
jinwuk toujours aussi possessif hein :21:

sankyu minhyun :05:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Invité
Jeu 27 Oct - 13:22
J'ai adoré ton histoire !
Mais du coup tu le laisse en intello le petit haneul ?

En attendant je te valide, n'hésite pas à m'envoyer un mp pour cette histoire de changement de groupe ;)


Félicitations, tu es validé(e)

Tu peux donc commencer à RP sans problème. C'est même conseillé en fait. Mais avant tout, pense à te recenser dans les sujets adéquats. Ce serait bête que ton avatar soit prit par quelqu'un d'autre, car tu as oublié de le recenser, non? Pense à te chercher des liens et tiens nous informés de tes rp grâce à ton carnet. Pense à passer sur la Chatbox et flooder aussi. Encore une chose importante, amuse-toi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: